🛠 Couture : Le matériel indispensable du Costumier !

Que vous soyez adepte de Cosplay, de GN, de Steampunk, d’Histo ou de tout autre type de Costume, il y a une étape à laquelle vous ne pourrez pas (ou peu) échapper : la Couture.

(Nous ne parlerons pas ici de l’achat d’un costume entier déjà fait ou de la version dite “Placard” car ils ne nécessitent pas d’étape Couture, sauf dans le cas où la taille ne vous convient pas et nécessite des ajustements…) 

 La confection d’un Costume peut être envisagée de plusieurs manières :
• la Création de A à Z : prise de mesures, patrons, choix et achat de tissus et articles de mercerie, coupes, coutures… Bref, la totale.
• la Customisation ou Upcycling : vous piochez dans votre placard et/ou achetez des vêtements ressemblants et modifiez les pièces en recoupant, recousant, en ajoutant, remplaçant ou enlevant des éléments… pour vous rapprocher le plus possible du résultat souhaité.
• Ou encore, un mix de tout ça selon les pièces (incluant les parties de costume achetées et les pièces “placard”). 

Pour vous lancer dans cette étape délicate, voici le MATERIEL DE BASE du Costumier ! 

Pensez également à consulter la section Couture des Ressources pour trouver des Liens et Infos utiles en rapport avec cet article, comme des vidéos et tableaux pour la prise de vos mensurations. 

Avant toute chose...

••• Le Rangement

Ce premier pas n’est absolument pas obligatoire mais puisqu’il n’y a pas de bonne confection sans une bonne organisation, je vais d’abord vous parler de choses qui peuvent paraître idiotes tellement elles semblent logiques, mais que j’ai rarement croisé lors de mes lectures.

• Des Boîtes, des Pots, des trucs pour ranger…
Bien qu’il ne soit pas indispensable d’avoir une “grosse” boîte à couture qui contienne tout votre matériel, il vous faudra au moins quelques boîtes plus petites et autres pots pour ne pas passer plus de temps à chercher vos outils qu’à travailler sur vos projets. Pensez aux magasins de bricolage qui proposent des tailles et matières différentes, certes beaucoup moins design que ce que vous pourriez trouver en boutique spécialisée, mais plus économiques. Pourquoi pas un simple cube à tiroirs en bois ? Même les Tupperwares font l’affaire !

• Une Pochette Box et un Cahier à spirales.
Parce qu’il est bien plus facile d’avoir tout sous la main que de courir après les feuilles volantes et de reprendre ses mesures à chaque fois, le cahier vous servira à noter tout ce dont vous aurez besoin pour confectionner vos costumes (plus pratique à spirales, il ne se refermera pas tout seul dès que vous aurez le dos tourné, car oui, le cahier est fourbe).
Sur la première page, faites un tableau avec toutes vos mesures. Ainsi, vous saurez toujours où les trouver (si votre poids à tendance à fluctuer, notez les au crayon de papier, vous pourrez les modifier plutôt que de refaire un tableau à chaque fois ou de raturer pour finir par ne plus rien y comprendre). Les autres pages vous serviront à noter toutes les mesures, infos et diverses précisions utiles à votre projet en cours (pensez à lui donner un titre pour vous y retrouver plus tard si besoin).
La pochette vous servira alors à ranger votre cahier et à conserver vos patrons. On ne sait jamais ce qui peut resservir et cela pourra être un gain de temps pour de futurs projets.
Et hop, tout au même endroit à portée de main ! Elle est pas belle la vie ?

••• Le Repassage

Il n’y a pas de bonne couture sans un bon repassage.
Je ne vais pas vous expliquer ni vous montrer ce que sont un fer et une planche à repasser, mais je vais vous parler d’un petit accessoire (utile, mais absolument pas obligatoire).

• La jeannette.
Ressemblant à une toute petite planche à repasser, la jeannette facilite le repassage des manches, jambes, ceintures, cols et autres petites pièces. En confection, elle vous aidera à rabattre et repasser vos coutures sur les pièces trop étroites pour votre grande planche.

Et maintenant, le matos !

••• La mercerie, incontournable.

Ce premier pas n’est absolument pas obligatoire mais puisqu’il n’y a pas de bonne confection sans une bonne organisation, je vais d’abord vous parler de choses qui peuvent paraître idiotes tellement elles semblent logiques, mais que j’ai rarement croisé lors de mes lectures.

• Des Boîtes, des Pots, des trucs pour ranger…
Bien qu’il ne soit pas indispensable d’avoir une “grosse” boîte à couture qui contienne tout votre matériel, il vous faudra au moins quelques boîtes plus petites et autres pots pour ne pas passer plus de temps à chercher vos outils qu’à travailler sur vos projets. Pensez aux magasins de bricolage qui proposent des tailles et matières différentes, certes beaucoup moins design que ce que vous pourriez trouver en boutique spécialisée, mais plus économiques. Pourquoi pas un simple cube à tiroirs en bois ? Même les Tupperwares font l’affaire !

• Une Pochette Box et un Cahier à spirales.
Parce qu’il est bien plus facile d’avoir tout sous la main que de courir après les feuilles volantes et de reprendre ses mesures à chaque fois, le cahier vous servira à noter tout ce dont vous aurez besoin pour confectionner vos costumes (plus pratique à spirales, il ne se refermera pas tout seul dès que vous aurez le dos tourné, car oui, le cahier est fourbe).
Sur la première page, faites un tableau avec toutes vos mesures. Ainsi, vous saurez toujours où les trouver (si votre poids à tendance à fluctuer, notez les au crayon de papier, vous pourrez les modifier plutôt que de refaire un tableau à chaque fois ou de raturer pour finir par ne plus rien y comprendre). Les autres pages vous serviront à noter toutes les mesures, infos et diverses précisions utiles à votre projet en cours (pensez à lui donner un titre pour vous y retrouver plus tard si besoin).
La pochette vous servira alors à ranger votre cahier et à conserver vos patrons. On ne sait jamais ce qui peut resservir et cela pourra être un gain de temps pour de futurs projets.
Et hop, tout au même endroit à portée de main ! Elle est pas belle la vie ?

Vous trouvez cet article utile ? Partagez le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google