Les Costumes : Comprendre les différents types.

Comme vous le savez maintenant, My Costume Network a pour but premier de regrouper les différents courants liés à la confection de Costumes et Tenues afin que chacun puisse accéder à un éventail plus large d’entraide, de partages et de connaissances.
Voici un petit tour d’horizon des différents types de Créations que vous pourrez croiser dans nos pages.

• LE COSPLAY

Contraction des mots anglais Costume et Play, le Cosplay consiste à choisir un personnage d’un univers (film, série, animé, jeu vidéo, manga…), à reproduire sa tenue et à l’incarner lors de Conventions et de shootings Photo/Vidéo.
Le/la Cosplayeur•euse n’est pas seulement Costumier•ère, il/elle est aussi Modèle et Comédien•ne.

Le Cosplay est le courant qui se mélange le plus facilement avec tous les autres. Vous pouvez autant chercher à recréer le plus fidèlement possible une tenue qu’à la modifier pour en faire une version purement personnelle ou Steampunk, Rétro, Pin-up, Gothique, Fantasy… votre imagination est votre limite.

Une vidéo de notre amie Ynotece qui en parle juste ici.

• LE GRANDEUR NATURE – GN/LARP

Les jeux de rôles Grandeur Nature sont des jeux de rôles Live (du nom anglais LARP : Live Action RolePlay) qui rassemblent des Rôlistes – dans ce cas appelés GNistes – dans un lieu choisi pour l’occasion, afin de participer à un scénario de jeu de rôle en incarnant en Live leur personnage (ils se différencient des jeux de rôles Plateau où tout le monde est assis autour d’une table… ou par terre, ça dépend de chacun).

Les Costumes de GN pourraient s’apparenter au Cosplay mais plutôt que de s’appuyer sur des personnages précis, ils sont basés sur des univers plus larges comme le Médiéval-Fantastique, l’Héroïc-Fantasy, le Post-Apo, le Steampunk… (tirés de genres littéraires), ou sur une période précise de l’Histoire comme l’Antiquité, le Moyen-Age, la Renaissance, l’époque Victorienne/Belle-Epoque, les Années Folles, la Prohibition… ou même sur des Licences de jeux, films, séries…

Notre chère Cora vous en dit plus par .

• LE STEAMPUNK (et autres ~PUNK)

A l’origine, le Steampunk est un genre littéraire né dans les années 1980 mais son ouverture au monde s’est surtout faite à travers une large communauté de Steamers (Vaporistes pour la version francophone) qui a repris le genre pour en faire un mouvement DIY à part entière. Des vêtements à la décoration en passant par la création ou la modification de machines et d’objets du quotidien, le Steampunk est un véritable Art de vivre qui fait la part belle au recyclage et au détournement.

Basé sur la Révolution Industrielle – le plus souvent en Grande-Bretagne à l’époque Victorienne/Edouardienne mais n’oublions pas la Belle Epoque en France – le Steampunk est un univers de Science-Fiction Rétrofuturiste qui fait souvent appel à l’Uchronie (réécrire l’Histoire à partir d’un point précis). Un univers où le pétrole n’aurait pas été utilisé (donc pas de plastique, de voitures ou autres machines à essence, etc.), où l’électricité et l’informatique tels qu’on les connait aujourd’hui n’existeraient pas et où le charbon, les machines à vapeur et d’autres technologies se seraient en conséquence bien plus développés pour construire un tout autre futur.
Dérivés et autres courants : Cyberpunk, Dieselpunk, Raygun Gothic, Clockpunk, Teslapunk, Biopunk, Arcanepunk…

La chaîne PostModem en parle ici.
Et parce que malgré les années je ne m’en lasse pas… Just glue some gears on it !

• les créations originales – ou les “inspiré de”

Vous pouvez aussi avoir envie de créer des costumes “inspirés de”.
Inspirés d’un univers, d’un personnage, d’une époque… sans pour autant reproduire à l’identique ou de façon complètement Histo, les OC (Original Character) permettent de laisser libre cours à votre créativité.
Vous aimez Pirates des Caraïbes mais n’avez pas envie de faire les classiques Jack ou Elizabeth ? Alors lancez vous dans un OC et confectionnez votre propre costume inspiré de l’univers des films et de la grande époque de la piraterie !

Aucune vidéo. Juste vos recherches et votre imagination !

• LES COSTUMES HISTORIQUES

“C’est pas Histo.”
Cette phrase, vous l’avez peut-être déjà entendue. Les costumes Histo sont un courant un peu à part dans la confection de costumes car ils poussent les détails à leurs extrêmes. Certains vont même jusqu’à utiliser les techniques de l’époque pour confectionner leurs costumes.

Les costumes Histo recréent avec exactitude des tenues de l’époque représentée en évitant au maximum les anachronismes (d’où la fameuse phrase “C’est pas Histo” qui signifie que là, bah, vous vous êtes planté•e d’époque). On les porte lors de reconstitutions, de bals ou d’événements spécialement organisés pour les créateurs et amateurs de ce type de costumes. Ils sont également présents dans le monde de la Mode, du Théâtre et du Cinéma pour les oeuvres se déroulant à d’autres époques que l’époque contemporaine. Et ce n’est pas réservé aux époques lointaines. Une tenue des années 80, c’est Histo (n’oubliez pas le chouchou dans les cheveux, c’est important le chouchou…) !

Aucune vidéo généraliste ne parle vraiment de ce courant mais vous trouverez bon nombre de vidéos pour des costumes et époques particulières, la clé étant ici de se renseigner et d’éplucher autant que possible toutes les ressources disponibles pour glaner le moindre détail sur l’époque et le costume choisis.

• oeuvres visuelles – théâtre, cinéma, cabaret, opéra, ballet…

Comme nous l’avons abordé au dessus, certaines oeuvres visuelles utilisent des Costumes Historiques ou d’inspiration historique (comme les oeuvres Med-Fan type Game of Thrones ou Le Seigneur des Anneaux qui s’inspirent de l’esthétique médiévale). Mais cela représente finalement une part infime de toutes les productions que l’on peut voir.

Si vous regardez attentivement le générique ou le programme d’une oeuvre, vous pourrez y voir le nom du/de la Chef•e Costumier•ère et de l’équipe Costumes car toute production avec des comédiens, des chanteurs, des danseurs, etc. aura à recréer une ambiance qui passe également par les tenues et qui permettra d’affirmer le caractère des personnages. Les artistes n’arrivent pas avec leurs propres vêtements sur le plateau ou la scène, chaque pièce a été pensée et choisie en fonction d’un cahier des charges précis et parfois même designée et confectionnée sur mesure pour l’artiste qui la portera.
Je pense par exemple à Mylène Farmer qui a toujours des costumes extraordinaires que ce soit dans ses clips ou en concert… Je, je suis libertine, je suis… ahem, pardon, je m’égare.

Une bonne base pour comprendre le métier ici.

• folkloriques et traditionnels

Si comme moi vous vouez une passion sans limite au monde Celtique, vous savez forcément de quoi je veux parler ici. Et si vous n’êtes pas comme moi, ça tombe bien, puisque je vous en parle tout de suite.

Les costumes folkloriques et traditionnels existent dans de nombreuses régions du monde. Certains les portent d’ailleurs encore régulièrement, voire quotidiennement (le plus souvent dans des tribus ou des régions reculées, comme par exemple en Mongolie), et pas uniquement pour des rassemblements type Festival Interceltique ou La nuit de la Saint Patrick (et pas seulement chez les Celtes non plus mais j’y peux rien, je les aime).

Chaque costume a ses codes et ses couleurs liés à son peuple/clan/tribu/village/etc., permettant ainsi de reconnaître d’un coup d’oeil (d’initié) qui vient d’où. Ils sont présents également dans les fêtes de villages qui entretiennent encore certaines traditions, ou portés pour des événements importants (comme en Asie).

Vous connaissez maintenant la chanson, aucune vidéo précise, simplement votre envie de découvrir ce type de costumes et votre ami Internet.

• carnavals

Aaaaah Venise, Rio de Janeiro, Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans…
Tant d’endroits et de fêtes qui laissent rêveur•euse.

Un peu comme les costumes folkloriques et traditionnels, le costume de carnaval répond à des codes précis en fonction de qui le porte et pour quelle occasion. Chaque carnaval a son thème, souvent différent d’une année sur l’autre, et il n’est pas rare que les participants passent des mois à designer et confectionner leur costume spécialement pour l’événement.

Une découverte de magnifiques costumes du Carnaval de Venise juste .

• les modes dites “alternatives”

Rétro, Rockabilly, Gothique, Kawaii, Punk, Burlesque…
Ces modes alternatives sont aujourd’hui bien plus représentées qu’auparavant avec des marques et boutiques spécialisées aussi bien sur Internet que dans les centre-villes.

Mais avant cet essort, pour s’habiller comme on le voulait, il fallait passer par la case confection. Et cette habitude ne s’est pas perdue en route puisque bon nombre d’amateurs créent encore leurs vêtements eux-mêmes et constituent une large communauté sur le web.
Fidèlement copiés ou simplement inspirés de, les tenues, accessoires, customisations, coiffures, maquillages… de ces créations emploient les mêmes techniques que les courants cités avant et ont donc toute leur place sur ce site.

Style, recherches, tout ça tout ça…

**Crédits photos Bannière :
• Mononoké : Meagan
• Poison Ivy : Nehrylka Cosplay
• Jack Sparrow : Jimmy Nightflower
• Carnaval de Venise : LunarSeaArt
• GN : Electro-GN et Utopion
• Steampunk Girl : Victoria Borodinova

Vous trouvez cet article utile ? Partagez le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google